cindy coutant

news
30.05-02.06
@ArtVilnius 19’, Vilnius, Lituanie 
#FocusFrance On the Edge, cur. Aurélie Faure.

21.06-10.09
Futures of Love @Magasins Généraux, Pantin. 

20.09
Panorama 21, @Le Fresnoy, Tourcoing.


info
PhD student / doctorante @Le Fresnoy-ULille

“Cindy Coutant appartient à une génération d’artistes qui pensent et créent à partir de ce que Katherine Hayles nomme la technogenèse. Son œuvre s’élabore à partir d’imaginaires technologiques, ceux des langages de programmation, des interfaces, des réseaux. Mais le travail de Cindy Coutant est d’abord celui d’un auteur, et il se déploie dans le champ du poétique. Lorsqu’elle se confronte aux langages informatiques ou aux conventions de l’exposition, c’est pour trouver des formes d’écritures nouvelles, des manières de montrer et de mettre en espace du texte. Et même augmentée, il s’agit toujours d’écriture.”
(Jill Gasparina)


+ infos


Mark

Cindy Coutant est artiste et chercheuse, formée à l’École supérieure d’art des Pyrénées, au Conservatoire de Bordeaux (classe d’électroacoustique) et actuellement au Fresnoy - studio national des arts contemporains. Son travail questionne principalement le désir du vivant de se relier aux êtres et aux choses, la coévolution entre espèces ou techno-espèces, et le besoin propre à l’humain de donner un sens aux informations du monde. Ses installations et lectures augmentées sont proches du genre de la science-fiction et se développent par l’écriture. Elles explorent différents problèmes comme l’amour en temps d’espionnage technologique, l’économie affective, la grammaire de l’anxiété ou les récits alternatifs de la création du monde.

(en) Cindy Coutant is a french artist and researcher, graduated from the École supérieure d’art des Pyrénées, the Bordeaux Conservatory (class of electroacoustics), and currently resident at Le Fresnoy - studio national des arts contemporains. Her work mainly questions the desire of the living to connect with beings and things, coevolution between species or techno-species, and the human need to manage and attach a meaning to the incoming information of the world. Her installations and augmented readings are close to science-fiction and unfold into writing processes that explore different issues such as love in the time of technological espionage, affective economics, grammar of anxiety, or alternative Genesis creation narrative.

“Cindy Coutant belongs to a generation of artists that thinks and creates from what Katherine Hayles names technogenesis. Her artwork evolves from technological imaginings, computer programming languages, interfaces, network. But above all, the work of Cindy Coutant is that of an author and unfolds into the poetic eld. When she challenges digital languages or exhibition formats, it is to find forms of new writings, ways of showing and staging text. And even augmented, writing remains writing.” (Jill Gasparina)